Il n'y a pas de chiffre précis sur le nombre d'imams. ... Un problème qui ne s'était jamais posé pour aucune des religions jusqu'à présent, les aumôniers étaient en nombre suffisant...la France marche sur la tête! A titrecomparatif, en Allemagne la confédérationislamique liée à la Diyanet, la Diyanet İşleri Türk … Le sunnisme, littéralement courant de la sunna (la ligne de conduite du prophète), se divise, lui aussi, en quatre branches principales. Une autre série d’enquêtes réalisées entre 1989 et 2011 par l’Ifop auprès d’environ 4 000 personnes « issues de familles d’origine musulmane » montre qu’environ 74 % se disent croyants et près de 40 % se déclarent croyants et pratiquants. Pourquoi est-il si dangereux ? Les imams sont les guides spirituels de la communauté musulmane dans les 2 150 lieux de culte de France. Le 4 janvier dernier, Emmanuel Macron, lors de ses vœux aux autorités religieuses, avait lancé qu'il comptait procéder à "un travail de structuration de l'islam de France". Les évaluations les plus récentes se situent dans une fourchette allant de 4,1 millions (selo… André Reichardt, sénateur Les Républicains du Bas-Rhin, en fut l'un des co-rapporteurs. Selon cet institut indépendant, la France compte la population musulmane la plus importante en Europe, devant l’Allemagne (4,95 millions et 6,1 % de la population), le Royaume-Uni (4,13 millions, 6,3 %) et l’Italie (2,87 millions, 4,8 %). « Les musulmans forment désormais la première religion minoritaire » en France, soulignait cette enquête. Parmi les élèves, dix femmes originaires de France seront formées pour devenir des morchidate (prédicatrices). Ces religieux forment une petite partie du nombre d'imams en France - souvent bénévoles voire itinérants - officiant dans les 2 500 lieux de culte musulmans. Le nombre de décès recensés en France métropolitaine par l'Insee a varié dans l'intervalle [500 000, 560 000] entre 1980 et 2009 [6]. Gantz dit que Netanyahu a trompé les Israéliens. Les imams marocains, eux, ne perçoivent que 1.250 euros nets. https://fr.timesofisrael.com/les-chiffres-de-lislam-en-france Un imam est littéralement un « guide » de la prière. Imams en France, loin des clichés Principale incarnation de l’autorité islamique en France, les imams suscitent l’intérêt des pouvoirs publics, qui leur prêtent une grande influence. Depuis la création en 2003 du Conseil français du culte musulman (CFCM) par Nicolas Sarkozy, le ministre de l’Intérieur de l’époque, l’islam « de France » est devenu le leitmotiv des gouvernement… La France bénéficiera du plus grand nombre d’imams (100), vu la forte concentration de la communauté algérienne qui y est établie, et les 50 autres seront répartis à travers plusieurs pays, comme l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, la Belgique et le Canada», a-t-il … En l'absence de recensements officiels portant sur la religion, il est assez difficile de chiffrer avec précision le nombre de musulmans en France. Les mosquées françaises s'apprêtent à recevoir pour le ramadan quelque 300 imams étrangers: cet accueil de psalmodieurs et récitateurs n'est pas nouveau mais il suscite cette année incompréhensions voire critiques, à l'heure où la structuration d'un "islam de France" est très attendue. Une quarantaine d'imams seulement, notamment des Français de La Réunion, y sont rattachés. Site édité par NextInteractive. Pour ce rapport, nous nous sommes fondés sur des recoupements, et nous avons été un peu aidés par le ministère de l'Intérieur. « Il existe, de nos jours, des caricatures d’imams autoproclamés ». Installée dans la Nièvre depuis 25 ans, l’Institut européen des sciences humaines (IESH) forme des imams en sept années d’études. Le mouvement Musulmans de France, anciennement Union des organisations islamiques de France (UOIF, fondé en 1983) qui est issu des Frères musulmans, est également une de ses composantes. Le Figaro Magazine rapporte le chiffre de 80 mosquées salafistes pour la seule région Île-de-France. Une mosquée peut accueillir plusieurs imams et un imam collaborer avec différents lieux de culte. Pour éviter cela, « il faut former en France davantage d’imams qui connaissant les lois de la République, la laïcité, etc » et augmenter le nombre de centres de formation, souligne Zekri. Modifié 1 fois. Dix ans plus tard, le manque d'imams formés en France amène toujours les communautés, soit à laisser œuvrer des bénévoles, soit à faire appel à des imams issus des pays maghrébins ou de Turquie [98]. Ils ont des statuts extrêmement variables allant de l’imam permanent et salarié attaché à une mosquée à l’intervenant occasionnel et bénévole. À la Grande Mosquée de Paris, on estime à 2 500 le nombre de mosquées et salles de prière en France. Formations civile et civique et théologie. Pardon ?! Sa formulation est doublement inexacte, Cette marque indélébile qu’Yitzhak Rabin m’a laissée, Au cours de notre entretien d’une heure, Rabin avait laissé entrevoir sa propre destinée tragique lorsqu’il m’avait dit qu’Israël prendrait beaucoup de risques pour la paix, Che’hita : lettre ouverte au Grand Rabbin de France, Des fidèles juifs voudraient un débat sur les lois relatives à l’abattage rituel, au vu des images atroces des abattoirs de plus en plus relayées, Comment j’utilise une série TV saoudienne pour donner aux Juifs un visage humain, La série « Umm Haroun » est pleine de stéréotypes antisémites, mais elle représente pourtant un pas de géant – et un outil d’enseignement utile, Covid-19 : une pluie de financements pour les vaccins, COVID : l’avancée de Pfizer est de bon augure pour le vaccin israélien – Experts, COVID-19 : les anticorps d’un lama pourraient aider des millions de personnes, Un labo israélien utilise un modèle mathématique pour un test Covid instantané. Ces religieux forment une petite partie du nombre d’imams en France – souvent bénévoles voire itinérants – officiant dans les 2.500 lieux de culte musulmans. La raison? Ces religieux forment une petite partie du nombre d'imams en France - souvent bénévoles voire itinérants - officiant dans les 2.500 lieux de culte musulmans. Toutes ces mesures, si elles sont mises en œuvre, auront, entre autres, l’avantage de réduire quelque peu l’importation d’Imams des pays musulmans et de voir l’éclosion d’une nouvelle génération d’Imams français. Au chapitre des imams détachés, Mohamed Moussaoui dresse un panorama précis des différents contingents. Cela a-t-il vraiment un sens de penser un islam de France unifié au vu de la pluralité des courants religieux musulmans ? Le chef de l'État a annoncé la fin du système de formation des imams à l'étranger et a demandé au Conseil français du culte musulman, d'ici "six mois au plus tard", de labelliser des formations d'imams en France. Une étude du groupe de réflexion libéral Institut Montaigne évalue à 30 % les musulmans qui se rendent au moins une fois par semaine à la mosquée (échantillon de 1 029 répondants de confession ou culture musulmane). En France, la question des imams resurgit périodiquement dans le débat public (Photo d'illustration). Atlantico : Chaque année, à l'occasion du Ramadan, des imams étrangers viennent en renfort en France. Dans le discours public, on met beaucoup en avant la radicalisation sur internet et en prison, mais on sous-estime la radicalisation par les prédicateurs . Formations civile et civique et théologie. Emmanuel Macron avait annoncé que la France allait mettre fin à l’accueil des quelque 300 imams envoyés en France par divers pays ( Maroc, Turquie, Algérie…) et augmenter en parallèle le nombre d’imams formés en France. Le nombre d'imams formés en France sera parallèlement augmenté. Et si l'association en question est en mesure de payer la facture, c'est grâce à la générosité pécuniaire des fidèles. Emmanuel Macron : le nombre d’imams formés en France va augmenter. Ömer-Faruk Harman, conseiller aux Affaires religieuses à l’ambassade de Turquie en France, précisait qu’ « aujourd’hui, leur nombre est de 121. Lislam est aujourd'hui la deuxième religion en France après le catholicisme romain en termes de population, et la troisième en nombre de lieux de culte (derrière le protestantisme). Il existe en son sein des associations plus anciennes liées aux intérêts des grands pays d’origine des communautés comme par exemple la Fédération de la Grande Mosquée de Paris (GMP) liée à l’Algérie, le Rassemblement des musulmans de France (RMF) lié au Maroc ou encore le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF). France et la Turquie en 1991 fixele nombre d’imams venant de la Diyanet à 70 au total, nombre qui sera augmenté pour passer à 151 suite à une nouvelle déclarationd’intention en 2010. 2,5 millions d'immigrés, soit 37 % d'entre eux, ont acquis la nationalité française. Trois instituts spécialisés en France. Parmi ces fonctionnaires religieux déployés par des Etats étrangers, on trouve ainsi, dit-il: "151 imams turcs, 120 Algériens, et 28 Marocains". Laisser un commentaire Annuler la réponse. L'un des chantiers lancés est la formation des imams, alors que, comme le rappelait le JDD ce dimanche, parmi les imams exerçant en France, 300 sont des fonctionnaires d'Etats étrangers qui les rémunèrent: à savoir la Turquie, l'Algérie et le Maroc. Si on extrapole la proportion de 8 % à l’ensemble de la population française actuelle (67 millions au 1er janvier 2020), le pays compterait environ 5,4 millions de musulmans. Enfin, l'association bénéficiaire de l'imam détaché marocain, c'est-à-dire celle qui gère la mosquée à laquelle il est rattaché, s'occupe de régler son logement. Originaires du Mali, du Nigéria, de la Côte d’Ivoire mais aussi de France et d’autres pays européens, les futurs imams au nombre de 1.400, pourront exercer partout en Europe. D’autres sont plus récentes comme l’Union des mosquées de France (UMF, née en 2013, proche du Maroc). En 2015, il y en aurait 90 contre 64 en 2009. Hausse du nombre de mosquées salafistes en France INFO RTL / REPLAY - Paris, Lyon, Marseille et d'autres villes sont concernées par la prise de pouvoir d'imams radicaux dans certaines mosquées. On peut partir du principe qu'il y a 3000 mosquées en France.". "Ces trois pays sont très proches sur le plan du rite et du dogme, notamment le Maroc et l'Algérie qui sont malikites", relevant ainsi d'une même école sunnite, dépeint Mohamed Moussaoui. La principale organisation musulmane, créée en 2003, est le CFCM. Ils ont des statuts extrêmement variables allant de l’imam permanent et salarié attaché à une mosquée à l’intervenant occasionnel et bénévole. Les imams marocains sont majoritaires, en confondant nationaux et naturalisés. Prière musulmane, à Evry-Courcouronnes. Source: Agence de … Dans ce dossier, les inquiétudes de l’Élysée portent sur un nombre important d’imams en France qui viennent de Turquie. Le président français, accusé d’alimenter un "islam consulaire" marqué par la dépendance aux pays d’origine, a assuré augmenter parallèlement le nombre d’imams formés en France. Ces 151 fonctionnaires religieux envoyés par Ankara ne forment toutefois qu’une petite portion du nombre total d’imams en France – estimé entre 1 500 et 1 800. Imams de France, imams en France, quelle différence ? "Pour être autosuffisant en France, affirme l'ancien président du Conseil français du culte musulman, il faudrait former au moins cinquante imams par an". Une partie d'entre eux est étrangère. Illustration. Le Pew Research Center classe comme « musulman » toute personne se disant de religion musulmane indépendamment de son niveau de pratique ou d’adhésion à l’orthodoxie religieuse. La statistique portant sur ces 300 imams, qu'on appelle alors "détachés", est issue d'un rapport sénatorial présenté le 5 juillet 2016 et intitulé De l'Islam en France à un Islam de France, établir la transparence et lever les ambiguïtés. Mohamed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman entre 2008 et 2013 et actuellement président de l'Union des mosquées de France, donne lui aussi une estimation du nombre total d'imams en France. On estime à environ 1 800 le nombre d’imams en France. L’administration française, dans sa souplesse, n’a pas créé de statut pour les imams travaillant en France. Le Conseil français du culte musulman (CFCM). Dans ce schéma, les imams détachés, fonctionnaires turcs, algériens ou marocains, représenteraient 10% environ de l'ensemble. « Besoin d'imams formés pour prêcher en France » Les imams de l'Ouest travaillent à la formation de prédicateurs bilingues français/arabe et la mise en place de référents. Comme à chaque ramadhan, une petite légion d’imams partis d’Algérie est arrivée dans l’Hexagone. En revanche, l'Union des Mosquées de France prend en charge les indemnités et la couverture sociale des imams marocains, grâce à une enveloppe globale de l'Etat marocain", précise Mohamed Moussaoui, lui-même président de l'UMF. Mais il est possible d'en faire une évaluation. Atlantico : Chaque année, à l'occasion du Ramadan, des imams étrangers viennent en renfort en France. Une population constituée à plus de 80 % de Tunisiens, Marocains, Algériens et Turcs, etc. Soumis à des situations variables, ils comblent le déficit de la formation de prêcheurs musulmans français. En l’absence de registre officiel, le nombre de lieux de culte musulman reste imprécis. Ces religieux forment une petite partie du nombre d'imams en France – souvent bénévoles, voire itinérants – officiant dans les 2 500 lieux de culte musulmans. On estime à environ 1 800 le nombre d’imams en France. Le chiisme à son tour se divise en plusieurs branches, selon la lignée des imams reconnue (12, 7, ou 5 imams). - JEAN AYISSI / AFP. Si le nombre d'imams en France - souvent bénévoles voire itinérants - officiant dans les 2500 lieux de culte musulmans n'est pas précisément connu, il est insuffisant au moment du ramadan, mois béni de jeûne marqué par des veillées de prière jusque tard dans la nuit. Emmanuel Macron : le nombre d’imams formés en France va augmenter. LINFO.RE – créé le 19.02.2020 à 10h42 – mis à jour le 19.02.2020 à 12h10- La rédaction Les consulats turcs de France pour leur part comptent un peu plus de 611 000 Turcs et Franco-Turcs en France, 800 000 en estimant le nombre de personnes en situation irrégulière venues de Turquie. L'addition de ces trois groupes n'atteint pas la barre des 300. Le projet de loi comprend des mesures annoncées mettant fin aux imams étrangers détachés et augmentant le nombre d’imams d’État formés en France. Rappelons que le nombre d’imams en France – souvent bénévoles, voire itinérants- officiant dans les 2.500 lieux de culte musulmans n’est pas précisément connu, mais il est jugé suffisamment insuffisant au moment du Ramadhan. Mais le nombre d’imams ne suit pas avec environ 1 800 imams dénombrés soit moins d’un imam par mosquée. Ce total inclut des salles de prière souvent petites et discrètes. La question de la formation des Imams de France est un … Lire la suite . Une proportion d'imams détachés difficile à établir. Le nombre d'imams a relativement peu évolué en dix ans: ils étaient environ 800 en 1995. «Un certain nombre d'imams sont nocifs. Il met également en place une surveillance, un examen et un contrôle stricts du financement étranger des … Ces expatriations de fonctionnaires de la foi musulmane se font dans le cadre de conventions bilatérales signées par ces trois pays. En manque d'imams, les mosquées françaises ont fait appel à près de 400 religieux venus des pays de tradition musulmane pour assurer les prêches du ramadan. Ils sont bénévoles ou salariés, mais souvent peu rémunérés. Si l’imam de votre mosquée a pris des vacances ces jours derniers il y a de fortes chances qu’il se trouve en France. André Reichardt en a déduit un nombre approximatif d'imams sur le territoire français: "Il faut plusieurs imams pour faire tourner une mosquée, donc, avec 3000 mosquées, on peut parler de, au moins, 6000 à 8000 imams en France". « Il existe, de nos jours, des caricatures d’imams autoproclamés ». Car il existe une variation importante sur le thème des imams détachés: "Les imams turcs et algériens sont purement et simplement des fonctionnaires payés par leurs Etats respectifs. Soutenant à présent des élections, le chef de Kakhol lavan dit : « Ce n’est pas moi que Netanyahu a dupé, mais tous les citoyens d’Israël ». En 2008, le CépiDc de l'Inserm a recensé la mort de 543 139 personnes en France. Le nombre d'imams intervenant dans les 2500 lieux de culte musulmans en France n’est pas connu avec précision puisque la plupart de ces chefs religieux sont bénévoles et itinérants. Les imams marocains sont majoritaires, en confondant nationaux et naturalisés. Le nombre de billets offerts est de 4 à 5 billets. Une partie d'entre eux est étrangère. ENTRETIEN. La grande majorité des imams sont de nationalité étrangère : il s’agit surtout de Marocains, Algériens, Turcs et Tunisiens. Le départ récent de deux imams marocains, détaille le président de l'Union des Mosquées de France.