Corrigé de la dissertation : Analyse lettre XXII, les liaisons dangereuses Laclos. Quoique toutes deux soient datées d’aujourd’hui, elles ont été écrites hier, chez moi & sous mes yeux : celle à la petite fille dit tout ce que nous voulions. » , p.  l. Le libertin Vicomte de Valmont est en campagne amoureuse à la campagne. Elle ne sait pas couvrir le vide d’une phrase par un sourire étudié ; » Le portrait de Madame de Tourvel se construit donc en opposition à celui des femmes ordinaires de la société de Valmont et de la Marquise. Récit d'un même épisode peut être raconté par des émetteurs différents à des destinataires différents, - Scène de Valmont jouant au bienfaiteur des pauvres : lettre 21 racontée par Valmont à Merteuil, lettre 22 racontée par Tourvel à Mme de Volanges, Récit d'un même épisode à des destinataires différents mais par une même personne. » Dans le chiasme précédent Valmont renverse par un paradoxe l'argumentation de la Marquise. » Cette tournure restrictive montre que la beauté chez Mme de Tourvel est inée et qu'elle n'a pas besoin d'user d'artifices comme les autres femmes. La réponse de Valmont à cette question est catégorique : «  non : pour être adorable. Lisez ce Archives du BAC Commentaire de texte et plus de 247 000 autres dissertation. Approche littéraire 1. Dans cette lettre le Vicomte de Valmont prend le contre-pied du discours de la Marquise de Merteuil qui décrivait Mme de Tourvel comme une femme commune et même ridicule, et il la présente lui, comme une femme d'exception. » Dans le chiasme précédent Valmont renverse par un paradoxe l'argumentation de la Marquise. Et qu’exprimerait-elle, dans les moments où rien ne parle à son cœur ? (Voir mon résumé et mon analyse des Liaisons dangereuses). 1ERE_ROMAN Les liaisons dangereuses _ Lettre 81_Choderlos de Laclos (1782) ANALYSE Questions préalables à l’analyse * Qui parle ? Valmont en remercie d'ailleurs avec beaucoup de malice les « chaleurs accablantes »  qui en sont responsables. » . Elle est loin de penser qu’en plaidant, pour parler comme elle, pour les infortunées que j’ai perdues, elle parle d’avance dans sa propre cause. - Les carrosses : lettre 137 par Valmont à Tourvel et lettre 138 par Valmont à Merteuil. Résumé des différentes lettres des Liaisons Dangereuses. 2) La deuxième critique de la Marquise est contrée au moyen d'un argument par concession : « Vous lui reprochez de se mettre mal ; je le crois bien, toute parure lui nuit ; tout ce qui la cache la dépare. Uniquement disponible sur LaDissertation.com, Les liaisons dangereuses, Pierre Choderlos de Laclos, 1782, Lettre XCVII, Les Liaisons dangereuses, Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses (1782) Choderlos de Laclos (1741-1803), Liaisons dangereuses - Pierre CHODERLOS DE LACLOS (1782). L'auteur 2. Introduction Cette lettre ouvre le … La marquise de Merteuil n'accepte pas le rôle dévolu aux femmes du XVIIIème siècle. - La distribution des lettres : - Dangers et perversions de la correspondance Commentaire de texte de 5 pages en littérature : Laclos, Les Liaisons Dangereuses, Lettre CLXI : commentaire composé. C’est dans l’abandon du négligé qu’elle est vraiment ravissante. Lis le texte attentivement une ou deux fois (page 2).     * Sert à se raconter (fonction introspective) Il en fait ainsi une femme d'exception. laclos : les liaisons dangereuses : lettre lxxxi (81) : la marquise de merteuil au vicomte de valmont : autoportrait de la marquise (commentaire compose) Introduction : Le texte que nous étudions a été écrit en 1782 par Choderlos de Laclos, auteur du XVIIIème siècle (1741-1803). Cécile à Sophie (une de ces amies du couvent) : présentation du personnage de Cécile qui est une jeune aristocratique maladroite habituée à la soumission mais néanmoins subtile par moments. Malgré le scandale, ce roman épistolaire composé de 175 lettres et divisé en quatre parties connaît un succès fulgurant. Les Liaisons dangereuses, sous-titré Lettres recueillies dans une société et publiées pour linstruction de quelques autres, est un roman épistolaire de 175 lettres, écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782.     * Moyen d'analyse : elle permet de se révéler mais malgré soi : Valmont ne cesse de faire des analyses des lettres de Tourvel pour tenter de percevoir son état d'esprit 1) Valmont fait d'abord l'éloge du charme naturel de Mme de Tourvel. Commentaire littéraire, Les Liaisons dangereuses, Laclos, lettre 81 -La Marquise de Merteuil au Vicomte de Valmont.     * 6 correspondants principaux (Valmont, puis Merteuil, la présidente de Tourvel et Cécile, puis Mme de Volanges et Mme de Rosemonde) - Le roman épistolaire est à la mode à l'époque où Laclos écrit ce roman, mais sa particularité est d'avoir réussi à faire concilier le principe de la succession de lettres avec une intrigue dramatique très bien construite et vraisemblable dans laquelle chaque lettre tient une place nécessaire = la lettre n'est pas simplement un artifice, elle sert l'intrigue. On demande aux élèves de suivre les étapes pour analyser le texte et construire progressivement une lecture analytique de la lettre II des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, 1782. ». Il en fait ainsi une femme d'exception. Le portrait de La présidente vue par l'homme qui la convoite se construit donc par opposition aux propos de la Marquise. Les Liaisons dangereuses, lettre 6, Chaderlos de Laclos. Les Liaisons Dangereuses, paru en 1782, est l’œuvre principale de Pierre Choderlos de Laclos, alors officier dans l’armée. Français : les liaisons dangereuses Analyse :Lettre 81 I) Le récit d'une éducation. 3) Enfin, la réponse que Valmont fait à la dernière critique de la Marquise, se transforme en portrait à charge des coquettes et en éloge de la franchise et de la sincérité de la Présidente : « Sa figure, dites-vous, n’a nulle expression. La réponse de Valmont à cette question est catégorique : «  non : pour être adorable il lui suffit d’être elle-même. Le rôle de la lettre Aux yeux du Vicomte, la présidente est donc vraiment de ce point de vue une femme exceptionnelle, en tout point différente des femmes qu'il fréquente habituellement. Le roman, constitué uniquement de lettres échangées (175 au total), raconte l’histoire de deux libertins: la Liaisons dangereuses - Lettre 81 - Analyse linéaire. III) Dégager la problématique et les axes de lecture. * Une lettre peut être interceptée (celles de Tourvel interceptées par Valmont à Paris) 1) Valmont fait d'abord l'éloge du charme naturel de Mme de Tourvel. » Cette tournure restrictive montre que la beauté chez Mme de Tourvel est inée et qu'elle n'a pas besoin d'user d'artifices comme les autres femmes. Lecture analytique nº2.     * Outil d'action, voire même comme arme (une lettre est à l'origine de la fin de Tourvel, de la fin de Valmont, de la fin de Merteuil...) Liaisons dangereuses, lettre 1, introduction : Les Liaisons dangereuses, roman par lettres de Choderlos de Laclos publié en 1782, s’inscrivent dans le courant du libertinage de mœurs.     *  Valmont ainsi obtiendra la clé de la chambre de Cécile en passant par Danceny et non directement alors que Valmont et Cécile se côtoient dans le même lieu : Valmont écrit à Danceny qui écrit à Cécile. Choderlos de Laclos, militaire de l’époque des Lumières, publie, en 1782, anonymement un roman épistolaire qui rencontre un énorme succès mais fait scandale : Les Liaisons dangereuses. Leurs principales victimes sont deux jeunes femmes de l’arist… *  Merteuil régit tout à distance sa correspondance. Axe nº2 : Le portrait d'une femme désirée et touchante. Celui-ci  lui répond dans la lettre 6. * Parfois le lecteur est mis dans la confidence des manipulateurs puis bascule du point de vue des naïfs, le lecteur devient complice. « Entrée dans le monde dans le temps où, fille encore, j’étais vouée par état au silence et à l’inaction, j’ai su en profiter pour observer et réfléchir. Il est intéressant de constater que Merteuil est le personage principal alors qu'elle est loin de détenir le record de lettres écrites, en revanche chaque lettre de sa part a un poids considérable, cela montre tout le pouvoir du personnage. L'adjectif « enchanteresses » exprime de façon hyperbolique l'admiration du Vicomte pour ces courbes. Récit d'un même épisode par des émetteurs différents mais à un même destinataire, Lettre 96 par Valmont à Merteuil pour lui raconter la nuit avec Cécile et lettre 97 de Cécile à Merteuil qui lui raconte la même chose (la nuit avec Valmont). Et c'est en ayant recours à un langage proche du lyrisme amoureux que Valmont peint avec enthousiasme les qualités morales de sa belle : « Mais il faut voir comme, dans les folâtres jeux, elle offre l’image d’une gaîté naïve & franche ! Lisez ce Archives du BAC Commentaire de texte et plus de 246 000 autres dissertation. Etudes préliminaires 1. Elle le touche aussi par ses qualités morales. Le contexte 2. Les liaisons dangereuses, lettre 48, introduction . Mais cela le rend aussi complice de la perversité des roués, il peut se délecter du sort réservé aux victimes (cf. Amorce Le courant des Lumières apparaît à la fin du XVIIe siècle, son objectif est de diffuser le savoir et lutter contre l’ignorance. Si Mme de Tourvel a toujours l'air mal habillée, c'est qu'elle est trop belle et que toute parure gâche sa perfection naturelle. Et la Marquise reproche à Madame de Tourvel ce manque d'apprêt. * -> effet de ces jeux sur le lecteur : Cela permet au lecteur de découvrir les différents personnages au fur et à mesure, leur caractère, ainsi il pourra juger seul du caractère de chaque personnage. Résumé des liaisons dangereuses 2. Non, sans doute, elle n’a point, comme nos femmes coquettes, ce regard menteur qui séduit quelquefois et nous trompe toujours.     * La lettre comme piège : lettre 34 : Tourvel ne veut recevoir aucune lettre de Valmont et celui-ci contrefait l'écriture de son mari pour qu'elle accepte de l'ouvrir. * Au début, il y a deux intrigues bien distinctes, ainsi certaines correspondances sont exclusives mais tout se mélange au moment même où les deux intrigues se rejoignent : ainsi au début, Cécile n'écrit pas à Valmont, Danceny n'écrit pas à Merteuil et encore moins à Mme de Rosemonde. Lecture analytique, Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, Lettre 1 (1782). - Le genre épistolaire peut éviter au lecteur de se lasser en variant sans cesse le style d'écriture : en effet, chaque émetteur a un style propre, révélateur de son caractère (style très incisif chez Merteuil ou Valmont, très ampoulé chez Tourvel, naïf chez Cécile...) Aux Ursulines de … Tu vois, ma bonne amie, que je tiens parole, et que les bonnets et les pompons ne prennent pas tout mon temps; il m'en restera toujours pour toi. Axe nº1 : Le portrait d'une femme d'exception. Le Vicomte de Valmont à la Marquise de Merteuil. comme, auprès d’un malheureux qu’elle s’empresse de secourir, son regard annonce la joie pure et la bonté compatissante ! - Des jeux de contraste : les lettres ne sont pas disposées au hasard, l'idée est de maintenir une tension dramatique, de ménager des effets, etc. Les liaisons dangereuses de Laclos Lettre 1 _____ Texte : Cécile Volanges à Sophie Carnay. Époque : 18 ième. - Le champ lexical de l'éducation est toujours accompagné d'une marque de la 1° personne : « règles » suivi de « me » (l.3), « mes principes » (l.4), « m'instruire » (l.16), « m'apprit » (l.17). choderlos de laclos : les liaisons dangereuses : lettre iv : du vicomte de valmot a la marquise de merteuil (commentaire compose) Introduction : Le texte que nous étudions a été écrit en 1782 par Choderlos de Laclos, auteur du XVIIIème siècle (1741-1803). Et un lecteur averti, surtout après avoir lu la lettre 81 dans laquelle la Marquise fait son autoportrait, comprendra aussi que derrière cet éloge de la Présidente se cache le portrait à charge de la Marquise de Merteuil, femme passée maîtresse dans les faux semblants et l'artifice. « Vous lui reprochez de se mettre mal ; je le crois bien, toute parure lui nuit ; tout ce qui la cache la. Les liaisons dangereuses de Laclos Lettre 4 _____ Texte : Le Vicomte de Valmont à la Marquise de Merteuil, à Paris. Passage « Pour vous autres hommes, les défaites ne sont que des succès de moins (…) jusqu’à « j’en conclus que le plaisir devait être extrême ; & au désir de le connaître, succéda celui de le goûter. Résumé de Les liaisons dangereuses Le roman épistolaire de Choderlos de Laclos dépeint au travers de 170 lettres la corruption morale et la décadence de l’aristocratie à la fin du 18ème siècle, dans la France pré-révolutionnaire. » Par illusion Valmont et la Marquise entendent probablement tous les apprêts des femmes qui leur servent à augmenter leurs charmes de façons artificielle. Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses. idée de voyeurisme) * Dès le début (1ère lettre) = Cécile qui sort du couvent et sa naïveté ; 2ème lettre = Merteuil la manipulatrice qui exprime son intention de faire de Cécile sa victime -> contraste saisissant. Mais nous reconnaissons également dans les propos du Vicomte le désir et l'émotion que provoque cette femme en lui. lettre 81 : chef d’œuvre de l’auto-analyse cf. Vos ordres sont charmants; votre façon de les donner est plus aimable encore; vous feriez chérir le despotisme.